Le petit guide illustré de la salopette en jean femme

En 1844, le simple fait d'évoquer la création d'une salopette pour femme aurait provoqué des éclats de rires dans l'audience. Alors que ce bleu de travail venait tout juste d'être créé, il était encore la chasse gardée des hommes exerçant des travaux manuels. Jamais les plombiers et charpentiers de cette époque n'auraient pensé que la salopette deviendrait tendance. Et pourtant…


En l'espace de deux siècles, la salopette a quitté les ateliers de travail pour devenir l'un des vêtements les plus en vogue de cette ère.


Quand a été créée la première salopette pour femme ?


Parce que la salopette en jean femme est la plus connue de toutes, il est facile de penser que ce vêtement est originaire des États-Unis. Que c'est faux ! C'est en France, dans la bourgade de Lyon, que la toute première salopette fût cousue.


La création de la salopette


Lyon. Assis dans son fauteuil, une pipe à la main, Louis Lafont regarde son beau-père s'esquinter sur les toitures. Charpentier, ce dernier travaille d'arrache-pied pour nourrir sa famille. Seulement voilà… Il est ralenti dans ses efforts par ses vêtements.


Pour refaire les tulles et les gouttières, il a besoin de clous, de tournevis, etc. Parce que ses habits n'ont ni poches, ni découpes, il lui est très difficile de travailler sans interruption.


Outré par une telle situation, Louis Lafont se munit de ses ciseaux et de son tissu. Ni une, ni deux, il créé un "largeot" disposant d'une poche sur le côté.


Dès le premier usage, le charpentier tombe fou amoureux de sa combinaison de travail. Il en parle à ses collègues qui s'empressent de commander auprès de Louis Lafont. Alors qu'il ne s'attendait pas à commercialiser un tel vêtement, le jeune couturier se retrouve à la tête d'un atelier de fabrication artisanale.


En 1896, Adolphe Lafont, petit-fils de Louis Lafont, reprend la compagnie familiale. Entrepreneur dans l'âme, il rajoute une poche sur la bavette frontale. Il brevètera le modèle et lancera la commercialisation à grande échelle.


La démocratisation de la salopette


Il est important de préciser qu'en 1850, la marque Levi a entamé la production de salopettes à destination des ouvriers. Ce sont eux qui, les premiers, utiliseront le denim qui a rendu la salopette taillée en jean si célèbre.


En 1954, les femmes commencent à s'intéresser à ce bleu de travail. Exerçant désormais des métiers manuels, elles s'en servent afin de se protéger des éclats d'huile et de la terre. Cependant, il faudra attendre 1975 pour que la créatrice Agnès B. en fasse un vêtement du quotidien. 47 ans plus tard, cette combinaison pantalon femme demeure un classique de la garde-robe.


Que signifie le mot "salopette" ?


Vous êtes-vous déjà demandé quelle était l'origine du mot "salopette" ? Prenez quelques minutes pour trouver la réponse à cette question. Si vous avez de la peine, replongez-vous dans l'histoire de ce vêtement.


Initialement, la salopette pour femme est un survêtement utilisé par les manœuvres pour ne pas se salir. En foi de quoi, elle était utilisée comme une combinaison à enfiler par-dessus d'autres vêtements. C'est de cette première fonction qu'elle tire son nom.


À l'époque, un mot était employé pour désigner ce qui était réellement crasseux : salope. Oui… La signification a bien changé au fil du temps. Conçu autour de ce vocable, le vêtement a donc été dénommé salopette.


Quelle salopette femme pour quelle morphologie ?


Bonne nouvelle : la salopette en jean femme est exactement comme la combinaison jean femme. Entendez par là que vous trouverez forcément un modèle qui convient à votre morphologie. Et si vous ne savez pas comment procéder, suivez les recommandations des professionnels de Loëla Boutique.


Comment porter la salopette quand on est grande ?


En dépit de votre taille de mannequin, vous avez parfois de la peine à trouver des vêtements qui vous aillent. Eh oui… En dépit des clichés, être grande ne signifie pas être exemptée de soucis vestimentaires.


Choisissez votre salopette en jeanexactement comme vous procéderiez pour un pantalon. Les coupes qui vous mettent en valeur sont celles qui sont près des jambes. Misez sur la coupe fuselée, fusse-t-elle slim ou cigarette.


En épousant vos jambes, une salopette jean femme les fera paraître plus grandes et plus minces. Idéalement, rajoutez un revers afin de dévoiler vos chevilles, gagnant ainsi en sensualité. À noter qu'il vous est aussi possible d'opter pour une salopette en jean femme bootcut ou flare.


Peut-on porter une salopette en jean femme quand on est petite ?


La réponse est un grand oui. Même si vous n'êtes pas très grande, absolument rien ne vous empêche de porter une salopette pour femme. Attention cependant… Pour ne pas perdre de précieux centimètres, il est impératif de choisir une coupe qui vous met réellement en avant.


Pour les petites demoiselles, la meilleure salopette en jean femme est celle dont les lignes sont droites ou qui est légèrement boyfriend. Dans le cas où vous désireriez allonger votre silhouette, faites un petit revers au niveau des jambes. De même, vous serez allongée visuellement par une coupe 7/8.


Alors oui, il est parfaitement possible de porter une salopette pour femme en ayant moins d'1,65 m. Choisissez juste une coupe droite ou boyfriend.


La salopette en tant que femme ronde : bonne ou mauvaise idée ?


De nature pulpeuse, vous craignez d'être boudinée par une salopette en jean pour femme. Entre vos hanches généreuses et votre poitrine plantureuse, vous avez peur que vos formes ne soient pas joliment mises en valeur. Débarrassez-vous de cette idée préconçue.


En dépit des croyances populaires, les femmes rondes peuvent parfaitement porter des salopettes. Encore une fois, le secret est de sélectionner un modèle qui vous ira comme un gant.


Tout d'abord, privilégiez les coupes droites et restez aussi éloignée que possible de la salopette jean femme XXL. Cette dernière arrondira votre silhouette et vous fera – visuellement – gagner quelques kilos. Est-ce réellement ce que vous désirez ?


De même, il y a une autre astuce bien connue des professionnels de la mode : les ornements des hanches. Pour ne pas attirer le regard sur cette zone, tenez-vous à l'écart de toute salopette en jean femme qui comprend des boutons sur le côté.


En suivant ces deux recommandations, vous ne devriez pas avoir de peine à trouver une salopette femme qui vous sublime.


Où trouver la salopette de vos rêves ?


Sur Loëla Boutique.


Créée par deux passionnés de mode, Loëla Boutique s'est rapidement imposée dans le secteur de la mode par ses choix audacieux. Sélectionnant minutieusement les modèles qu'elle expose, l'enseigne est connue pour la qualité de ses vêtements.


Que vous recherchiez une salopette jean femme ou un modèle en velours côtelé, vous y trouverez votre bonheur. Prenez juste quelques minutes pour explorer notre catalogue.