La combinaison pantalon femme : un indispensable à posséder absolument

Il y a des vêtements qui séduisent immédiatement. Peut-être est-ce grâce au confort qu'ils prodiguent… Peut-être est-ce à cause de leur allure intemporelle… Ou alors, c'est uniquement parce que leur naissance est intrinsèquement liée à des révolutions historiques.


La combinaison en jean pour femme est un peu de tout cela.


Apparue peu après la première guerre mondiale, la combinaison femme est aujourd'hui très populaire. Autrefois réservée aux corps d'élite de l'armée, elle s'est peu à peu immiscée dans le quotidien des citoyens ordinaires. Et aujourd'hui, c'est une pièce forte de la garde-robe féminine déclinée en de multiples variantes.


L'histoire de la combinaison pantalon femme


C'est en 1919 que la toute première combinaison pour femme a vu le jour. Constitué d'une seule pièce, ce vêtement recouvre aussi bien les bras que les jambes. Facile à porter et à retirer, il est aussi d'un confort extrême.


Sans surprise, son premier usage n'était pas stylistique. Oh que non… À ses débuts, la combinaison était uniquement destinée aux parachutistes. Au moment de faire le grand saut, ces derniers avaient besoin d'un vêtement qui n'entrave pas leurs mouvements. Toutefois, ce dernier devait être plus près du corps que les habits classiques pour ne pas s'empêtrer dans les cordages.


C'est ainsi que l'ancêtre de la combinaison femme soirée est né. Très loin des tapis rouges et plus près des terrains de combat, cette combinaison fût d'abord un outil de travail.


Les premières combinaisons destinées aux femmes


Dans les années 1930, une créatrice bien connue de l'époque, Elsa Schiaparelli, se prend d'affection pour ce bleu de travail. S'en servant comme base, elle créé une ligne de combinaison femme soirée qui fera beaucoup de bruit. Même si les avis critiques sont élogieux, seules quelques socialites oseront les porter.


Eh oui… En 1930, la combinaison est encore perçue comme un vêtement masculin, voire viril. Heureusement, moins de deux décennies après, la donne change radicalement.


À la fin de la seconde guerre mondiale, quand les femmes rejoignent la force ouvrière, la combinaison est quelque peu féminisée. La coupe se rapproche encore plus du corps et les jambes de pantalon sont déclinées en bloomer.


Une autre styliste, Vera Maxwell, en profite alors pour revisiter la combinaison femme (ancre). Alors qu'Elsa Schiaparelli concevait des modèles élégants, Maxwell s'adressera aux demoiselles sportives. Surfant sur l'appétence pour le fitness et le bien-être, cette série de combinaison pantalon femme rencontrera un franc succès.


Un peu plus tard, en 1950, la modiste Bonnie Cashin reprendra le concept de combinaison femme soirée. Là encore, les résultats sont mitigés. Si quelques personnalités publiques relèvent le défi, le grand public reste indifférent.


Après plus de 30 ans, la combinaison est encore perçue comme un habit très utilitaire. Il faudra attendre un tailleur iconique et un magazine d'envergure pour que cela change.


Guy Laroche x Vogue : le renouveau de la combinaison


Alors que la nouvelle année vient de débuter, les éditorialistes de Vogue cherchent un moyen de se renouveler. Connus pour être avant-gardistes, ils sont en quête d'un vêtement à la hauteur de leur réputation.


C'est à cet instant précis que l'un d'eux suggère de travailler avec Guy Laroche.


Né le 26 juillet 1921 à La Rochelle, Guy Laroche est un couturier français qui veut libérer le corps de la femme avec des vêtements mystérieux et confortables. Pour lui, la haute couture ne devrait pas être élitiste. Connu pour ses robes "boule" et ses "dos surprise", il est un créatif qui n'a pas peur d'oser.


Contacté par l'équipe éditorialiste de Vogue, il leur proposera une combinaison en laine et en tricot. Photographiée par Irving Penn, cette dernière lancera une tendance. Un an plus tard, l'engouement du public est tel que Vogue propose deux patrons de combinaison femme dans son édition de janvier.


En 1978, la chanteuse Cher posera dans une combinaison bleue à paillettes argentées. Véritable légende urbaine, elle ancrera à jamais la combinaison femme chic dans les mœurs. Depuis lors, la notoriété de cette dernière n'a cessé de s'étendre.


Quelle combinaison porter en fonction de sa morphologie ?


En dépit des préjugés, la combinaison femme chic n'est pas réservée à certaines morphologies. Que vous soyez grande, petite, fine ou ronde, il existe au moins un modèle qui vous mettra parfaitement en valeur. Le tout est de savoir duquel il s'agit.


Si vous êtes petite


Du haut de votre 1,60 m, vous êtes une demoiselle menue. Petite de taille, vous aimez être élégante et apprêtée en toutes circonstances. Même si la combinaison classique peut vous aller comme un gant, privilégiez le combishort femme.


S'arrêtant pile au-dessus du genou, ce vêtement féminin permet de dévoiler vos jambes et donc d'allonger la silhouette. Si en plus vous portez cette combinaison femme avec des talons hauts, l'effet sera décuplé.


Pour les demoiselles ayant de petites épaules, il est fortement recommandé de choisir un modèle possédant des bretelles fines ou un bustier ajouré. Amoureuse des motifs ? Restez à l'écart des lignes et foncez sur les imprimés vichy ou les petites fleurs.


Si vous êtes grande


Entendez par là que vous faites plus d'1,70 m. Dans ce cas de figure, l'objectif de la combinaison en jean pour femme sera d'apporter du relief à votre silhouette. Ainsi, vous éviterez l'effet "longue tige" qui peut vous desservir.


Pour ce faire, misez sur des modèles dont le haut et le bas contrastent fortement. Par exemple, la combinaison femme soirée peut être dorée dans la partie supérieure et entièrement noire au niveau des jambes. Ou alors, vous pouvez opter pour une combinaison proche du corps en haut et qui se caractérise par des jambes très évasées.


L'objectif est de créer une cassure au niveau des hanches un peu comme le ferait une salopette femme. Visuellement, il faut distinguer deux parties aisément identifiables.


Si vous avez des rondeurs


Pleins feux sur la combinaison ajustée ! Soulignant délicatement votre poitrine développée et vos fesses rebondies, cette dernière décuplera votre sex-appeal. Attention cependant à ne pas choisir des matières trop moulantes… L'idéal serait que le tissu ondule au gré de vos rondeurs sans les coller.


Pour celles ayant le corps en forme de sablier, il est aussi possible de nouer une ceinture au niveau de la taille. Ainsi, votre morphologie si pulpeuse sera réellement mise en valeur.


Avec quoi accessoiriser la combinaison ?


Une fois choisie, la combinaison jean pour femme se doit encore d'être accessoirisée. Oui… Ce n'est qu'une base qu'il faut magnifier pour ne pas avoir un look basique.


Rajoutez un kimono, un long manteau ou un châle pour faire souffler un brin d'élégance. Sur la combinaison femme chic, déposez quelques bijoux clinquants ou piquez une broche. Bien évidemment, portez une attention particulière au sac et aux chaussures que vous porterez avec la combinaison jean femme.